A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - Y - Z

AVERTISSEMENT

Amis lecteurs
Je ne fais ce Blog que pour vous faire decouvrir les tresors du Judaisme
Aussi malgre le soin que j'apporte pour mettre le nom de l'auteur et la reference des illustrations sur tous ces textes , il se pourrait que ce soit insuffisant
Je prie donc les auteurs de me le faire savoir et le cas echeant j'enleverais immediatement tous leurs textes
Mon but etant de les faire connaitre uniquement pour la gloire de leurs Auteurs

La Planete Arka et les extra terrestres



Passage du livre "La révolution" du Rav Zamir Cohen


.
Que dit la Torah sur la question des extraterrestres ?

Lors du lancement des premières fusées, la question fut posée aux grands érudits de l'époque. Leur réponse fut en général celle-ci: bien que l'on n'ait pas trouvé de démentis explicites dans la Torah, et qu'il n'y ait donc pas d'opposition entre ceux qui prétendent que notre univers est habité par d'autres civilisations et les concepts de base du judaïsme, le contenu implicite de nos textes laisse plutôt penser qu'il n'y a pas d'autres formes de vie dans notre univers.

Le Dr Vidal, dans son ouvrage "L'armée des cieux", note avec humour que la question avait été posée au célèbre kabbaliste le Rav Morde'haï Charabi Zatsal avant le premier atterrissage sur la lune. Celui-ci avait tranquillement répondu en citant l'introduction des tikouné Zohar (Pata'h Eliahou): " Et Il créa les cieux et la terre (…) et sur le globe terrestre se trouve des arbres et des végétaux, des oiseaux, des poissons, des animaux, des bêtes et des hommes." On ne trouve ces créatures qu'ici, sur notre planète où ils ont été créés par le maître du monde.

Dans le même livre,  est cité ce que dit le Rav Eliahou Pin'has Ben Rabbi Méïr, l'auteur du Sefer Habrit (le livre de l'alliance) datant d'il y a environ 150 ans, au chapitre 3 alinéa 3, rapportant le verset du cantique qu'a fait Devora après la victoire des juifs sur les armées de Sisra (Choftim chap. 5 verset 23): " "Maudissez Méroz, a dit l'ange de D., maudissez ses habitants car ils ne sont pas venus à l'aide de D. envers les héros."

La prophétesse Devora maudit Méroz et ses habitants qui ne sont pas venus pour aider Am Israël lors de ce combat contre Sisra et ses armées. Qui sont Méroz et ses habitants ? La guemara dans le traité Moèd katan page 16a, donne deux avis:

Le premier avis dit qu'il s'agissait d'un homme nommé Méroz, "ses habitants" - faisant référence à son entourage – ont été maudits par la prophétesse Devora car ils ne sont pas venus aider Am Israël. Le second avis dit qu'il s'agit d'une étoile, et les habitants de cette étoile sont maudits car ils ne sont pas venus aider le peuple d'Israël dans cette bataille.

Effectivement, dans le verset 20 du même chapitre, il est écrit clairement que les étoiles sont venues se battre contre Sisra. D'après cela, il y a donc une étoile et ses habitants qui ont été maudits. Il se peut que cela fasse référence à une vie extraterrestre, et c'est ainsi que pense l'auteur du livre Sefer habrit. Néanmoins, Rachi, dans son commentaire sur Moèd katan page 16, dit que l'étoile nommé Méroz est en fait la "bonne étoile", c'est-à-dire la bonne destinée de Sisra qui n'a pas réussi à le défendre contre les attaques du peuple d'Israël. Il ne s'agit donc pas d'une étoile concrète mais bien d'une notion figurée.

D'autre part, le Zohar (Béréchit p 40 A) rapporte que la terre est divisée en 7 compartiments : la terre, le sol, gayenechiatsiaarka et tevel. Le 7 ème (tevel) est le compartiment supérieur, celui dans lequel nous vivons. Je ne pense pas qu'il s'agisse forcément de mondes physiques mais de mondes de dimensions parallèles. Il arrive parfois qu'il y ait des "incursions" d'un monde à l'autre. Effectivement, toujours dans le Zohar (Béréchit p 157 A), il est raconté que Rabbi ‘Hiya et Rabbi Yossé, alors qu'ils étaient en voyage, avaient décidés de s'asseoir sur un rocher fendu pour se reposer.
Tout à coup, un habitant de Arka leur est apparu et leur a raconté de quel monde il venait.

Rav Ron Chaya

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire